Ôtez-moi d’un doute

Ôtez-moi d’un doute

 

Ôtez-moi d’un doute Erwan, inébranlable démineur breton, perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père.
Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son géniteur : Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection.
Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna, qu’il entreprend de séduire. Mais un jour qu’il rend visite à Joseph, Erwan réalise qu’Anna n’est rien de moins que sa demi-sœur. Une bombe d’autant plus difficile à désamorcer que son père d’adoption soupçonne désormais Erwan de lui cacher quelque chose…

Pleine de rebondissements, cette comédie sentimentale, avec la quête d’un père en toile de fond, oscille entre rire et émotion tout en évitant l’écueil de la mièvrerie. François Damiens et Cécile de France nous réjouissent dans cette comédie loufoque pleine de charme et de répliques savoureuses. Il est rare, très rare même, que le cinéma français à vocation populaire aborde le grand sujet de la famille en évitant les poncifs psychologiques et le chantage aux grands sentiments. Gloire soit rendue à Carine Tardieu. François Damiens surprend une fois de plus par la maturité de son jeu. Le film de Catherine Tardieu profite de la belle alchimie entre des comédiens en état de grâce.

La critique complète est disponible sur le site Elle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *