LES OUBLIÉS

 

LES OUBLIÉS

Nationalités allemand, danois

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

 

1945. Danemark.
Fin de la Seconde Guerre Mondiale.
Plusieurs soldats allemands, à peine sortis de l’adolescence, sont faits prisonniers par l’armée danoise et envoyés en première ligne pour désamorcer les mines enfouies le long de la côte. Pour eux, la guerre est loin d’être terminée. Inspiré de faits réels, Les Oubliés raconte cet épisode tragique de l’Histoire.

En relatant un épisode peu connu de l’histoire du Danemark, Martin Zandvliet nous livre un brillant plaidoyer sur l’inutilité de la vengeance. En relatant un épisode éludé, un épiphénomène de l’Histoire, Martin Zandvliet touche à l’universel avec une rare sensibilité : bouleversant.      

                                    Sur un sujet à forte tension dramatique, un film qui, en ressuscitant un épisode mal connu et en le traitant sans manichéisme, brouille les cartes de la bonne conscience. Explosif, à sa façon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *