Le Labyrinthe : le remède mortel

Le Labyrinthe : le remède mortel

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

 

Dans ce dernier volet de l’épopée LE LABYRINTHE, Thomas et les Blocards s’engagent dans une ultime mission, plus dangereuse que jamais. Afin de sauver leurs amis, ils devront pénétrer dans la légendaire et sinueuse Dernière Ville contrôlée par la terrible organisation WICKED. Une cité qui pourrait s’avérer être le plus redoutable des labyrinthes. Seuls les Blocards qui parviendront à en sortir vivants auront une chance d’obtenir les réponses tant recherchées depuis leur réveil au cœur du Labyrinthe.

 

Mené à 800 à l’heure, cet ultime volet de la saga «Le Labyrinthe» nous en met plein la vue, grâce à un rythme infernal, un suspense haletant.

Pour ce troisième volet de la saga «le Labyrinthe», toujours inspiré des romans d’anticipation de James Dashner, on retrouve la petite bande de jeunes survivants, qui se battent toujours contre l’organisation Wicked qui a engagé des moyens terrifiants pour tenter d’éradiquer le virus mortel qui menace la planète. Thomas, Newt et les autres vont devoir pénétrer dans une immense cité tenue par ce pouvoir totalitaire et, surprise, ils vont y retrouver Teresa, leur ancienne amie qui les a trahis… Mené à 800 à l’heure, cet ultime volet de la saga nous en met plein la vue, grâce à un rythme infernal, un suspense haletant, des scènes d’action spectaculaires et très originales, et des personnages bien travaillés, en dépit d’une ultime séquence un peu mièvre. Les comédiens, Kaya Scodelario et Dylan O’Brien en tête, tiennent leurs rôles de bout en bout, ce qui devrait renforcer leur popularité auprès du public adolescent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.