Hitman & Bodyguard

 

Hitman & Bodyguard

Nationalité américain

 

Un redoutable tueur à gages est contraint de témoigner contre son ancien employeur devant la Cour internationale de justice de La Haye. Interpol est alors chargée de l’escorter jusqu’aux Pays-Bas et engage le meilleur garde du corps du métier pour mener à bien cette mission. Mais c’était sans savoir que depuis des années, les deux hommes s’opposent : les voilà désormais obligés de s’associer pour tenter de survivre aux pires épreuves… De l’Angleterre à La Haye, ils vont vivre une aventure délirante, une succession infernale de tentatives de meurtre, de courses-poursuites pour échapper à un dictateur d’Europe de l’Est prêt à tout pour les éliminer.

Drôle, enlevée et bourrée d’action, cette comédie portée par Samuel L. Jackson et Ryan Reynolds est certes classique, mais très efficace. Ryan Reynolds et Samuel L. Jackson forment le tandem réussi de cette comédie policière explosive et pleine d’autodérision. Un voyage mouvementé, émaillé de scènes d’action pétaradantes et d’un humour qui, maniant la parodie avec maestria, ne l’est pas moins : tout cela n’est pas très sérieux. C’est justement ce qui fait son charme. Ce qui sauve au final le long-métrage, et le rend même distrayant, c’est l’humour omniprésent. Et là, le spectateur a droit à un festival de la part de Samuel L. Jackson, en roue libre et impayable dans son rôle d’assassin professionnel raide dingue de sa femme. Un rien épuisant, mais plaisir coupable, surtout grâce au duo d’acteurs très à l’aise dans l’autoparodie. Cascades spectaculaires et rafales de blagues attendues : le film s’acquitte de sa mission sans innover.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.