Demi-sœurs

Demi-sœurs

Lauren, ravissante it-girl de 29 ans, tente de percer dans le milieu de la mode en écumant les soirées parisiennes. Olivia, 28 ans et un rien psychorigide, a deux obsessions : sauver la confiserie de ses parents, et se trouver le mari idéal. A 26 ans, Salma, jeune professeur d’histoire fougueuse, vit encore chez sa mère en banlieue. Leurs routes n’ont aucune raison de se croiser… Jusqu’au jour où, à la mort de leur père biologique qu’elles n’ont jamais connu, elles héritent ensemble d’un splendide appartement parisien. Pour ces trois sœurs qui n’ont rien en commun, la cohabitation va s’avérer pour le moins explosive…

 

Salma vit chez sa mère avec sa soeur et sa grand-mère et enseigne dans un collège en banlieue. Olivia rêve de sauver la pâtisserie de son père et de se marier. Lauren elle, ne vit que pour la mode et collectionne les factures. Toutes ont un point commun : elles sont demi-sœurs et vont le découvrir à la mort de leur père qui leur a justement légué un immense appartement dans le septième arrondissement parisien. Le hic ? Pour hériter du bien, elles vont devoir cohabiter ensemble quelque temps. Mais leurs fortes personnalités va donner lieu à un cocktail détonnant… Portée par un trio hors-pair, Sabrina Ouazani, Alice David et Charlotte Gabris brillent à l’écran. Leur complicité explose et c’est rafraîchissant ! Entre le regard franc de Lauren, le tempérament de feu de Salma et la détermination d’Olivia, on prend plaisir à suivre l’évolution de ces trois femmes qui se découvrent une famille chargée en différences.

0113177.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

S’il y a de bonnes idées dans la mise en scène (l’allure stylée de Lauren filmée au ralenti par exemple), on a surtout envie de rire avec ces filles-là et pas que sourire. Le pitch de départ ne pouvant pas tenir la route bien longtemps, on aurait aimé des dialogues plus fins et travaillés dans une veine comique. Peut-être est-ce dû au fait que le film semble être un reboot féminin des « Trois frères » des Inconnus ? En tout cas, cette comédie printanière fait le job : divertir avec de vrais rôles féminins.