Battleship Island

 

Battleship Island
Date de sortie 14 Juillet 2018 (2h 17min)

 

Genres Action, Drame
Nationalité sud-coréen
Interdit aux moins de 12 ans

 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, plusieurs centaines de Coréens sont emmenés de force sur l’île d’Hashima par les forces coloniales japonaises. L’île est un camp de travail où les prisonniers sont envoyés à la mine. Un résistant infiltré sur l’île élabore un plan d’évasion géant, afin sauver le plus grand nombre de prisonniers possible…

 

Récompense 1 nomination

Le matériau est riche, le scénario dense et les personnages complexes. On sera donc d’autant plus admiratifs de constater le mélange de rigueur et de fluidité qui préside à la narration. De son ouverture jusqu’au lancement de ses « festivités » (un climax d’une quarantaine de minutes passablement ahurissant), Battleship Island sait toujours hiérarchiser ses enjeux, orchestrer la montée en puissance scénographique jusqu’à une explosion attendue et roborative.

 

Photo

Un casting aux petits oignons

 

FAIS-MOI LA GUERRE COMME UN SOLDAT

Car le métrage est à la fois un fantasme de film de guerre à grand spectacle, parfaitement old school dans sa conception, son écriture, que moderne dans son écriture et maître de lui-même dans ses effets. On ne voit pas aujourd’hui d’autre cinéma que le cinéma coréen pour traiter d’un récit de ce type avec tant de figurants, de si vastes décors, d’aussi invraisemblables cascades.

Plans composés à la perfection, bataille sauvage et mélodrame total, la proposition de est celle d’une centrifugeuse cinématographique qui ne cède rien aux modes du moment et convoque avec délice le souvenir d’une ambition épique que les productions occidentales semblent désormais en peine de se remémorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.